Actualités

Obligation de tri à Bruxelles … pour tous!

La législation a connu de récents changements et continue d’évoluer afin d’améliorer la qualité de gestion des déchets. Depuis février 2013, les entreprises sont obligées de trier, en plus de leurs déchets dangereux, leurs papiers/cartons. Début 2014, ce sont les flux de PMC, verre, déchets verts ainsi que les déchets spéciaux (piles, huiles usagées,…) qui viendront s’ajouter à la liste des déchets qu’il faudra trier au sein de son entreprise.



 Pourquoi une telle obligation ?

Les entreprises et commerçants à Bruxelles, génèrent une grande partie des déchets en Région Bruxelloise. Leurs déchets sont estimés à environ 1 600 000[1] tonnes par an (à comparer avec +/-275.000 tonnes de déchets générés par les ménages bruxellois). Pourtant, ils n’étaient pas obliger de trier, alors que les ménages le font depuis  plusieurs années. Le tri est maintenant imposé aux professionnels tout simplement pour mieux et d’avantage recycler les déchets générés en RBC.  Plus ils sont triés à la source, plus les filières de recyclage pourront être utilisées.

Notons qu’en plus de cette obligation de tri, l’arrêté prévoit  une obligation de contrat pour tout professionnel générant une quantité de déchets supérieure à celle d’un ménage.  Le but de cette obligation est  d’appliquer le principe du pollueur payeur.  Par cette obligation, la région veut éviter que la taxe régionale, théoriquement établie pour les déchets des ménages, ne finance aussi la gestion de déchets professionnels.

Des questions à ce sujet ? Consultez les FAQ en cliquant ici ou prenez directement contact avec notre conseiller en gestion des déchets via ce lien.

 

 


[1] Ne comprend pas les résidus d’incinération  ni les déchets d’écoles